mardi, 15 octobre 2019|

0 visiteurs en ce moment

 

Une marraine bienveillante

Pour écrire ce journal, nous avions besoin de conseils. on a fait appel à des professionnels. France3 a répondu à notre attente et le Vendredi 26 Octobre 2012 trois journalistes de France 3 dont Marie-Laure Augry sont venus présenter leur métier aux élèves de 1SE, ULIS, 1 CTA & 1SPVL2.

A cette occasion, nous avons rencontré Marie Laure Augry venue tout spécialement de Paris. Dans les années 80, elle présentait le journal de 12h sur TF1. Aujourd’hui elle est médiatrice pour l’information sur France3. Elle est chargée des échanges entre la chaîne et les téléspectateurs. Elle prend en compte leurs demandes et leurs remarques, les transmet et leur répond. Elle prépare et anime Votre Télé et Vous, l’émission de médiation des téléspectateurs. Elle était accompagné de son plus proche collaborateur, Patrick Jaquin. L’envie d’être journaliste lui est venue grâce au journal de son lycée. Il est spécialiste en politique, a travaillé sur de nombreuses stations de radio et a passé dix ans à promouvoir Radio France internationale.

Les élèves écoutent les conseils de Marie-Laure Augry, à ses côtés Patrick Pinto et Patrick Jaquin.

Patrick Pinto, quant à lui, représentait l’antenne régionale dont il est rédacteur en chef. France3 Centre couvre 6 départements et emploie 120 personnes dont 60 journalistes. Chaque matin, Patrick Pinto anime la conférence de rédaction, tous les journalistes se réunissent pour passer en revue les thèmes d’actualité à définir. Ils choisissent les thèmes en fonction de leur importance. Ensuite, vient la collecte d’informations, une équipe de reportage peut être envoyée sur le terrain pour observer et rencontrer des personnes, des pompiers. Ils récupèrent de l’information qui est toujours vérifiée. Les journalistes ne doivent surtout pas prendre partie pour un thème, une personne… De retour à la station les journalistes, en compagnie d’un monteur, analysent les images de terrain. Il faut savoir qu’un film de 2H peut être réduit à 2 minutes. Certaines images sont aussi envoyées par des particuliers. Lors de cette matinée, les journalistes nous ont dit que pour exercer leur métier il fallait aimer les gens quelque soit leur statut, être curieux, avoir envie d’apprendre, avoir ce que l’on appelle de l’ouverture d’esprit. Ils doivent également être disponibles à tout moment. Ils n’ont pas d’horaire ce qui n’est pas facile à avec une vie de famille. Un journaliste peut attendre toute une nuit que l’information arrive. Nous avons aussi découvert qu’il existait une banque d’images, Eurovision qui est à disposition de tous les journaux, ce qui explique que parfois les mêmes images peuvent passer sur plusieurs chaînes télévisées.
Aujourd’hui, il y a de moins en moins de grands reporters à l’étranger car internet a révolutionné la circulation de l’information et cela qui revient moins cher. Lorsque les journalistes se déplacent à l’étranger, il s’agit souvent de sujets tragiques.

Nous avons aimé les explications qui nous ont été données. Nous savons aussi que Marie Laure Augry a accepté de devenir la marraine de notre journal et c’est très motivant !


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]