jeudi, 28 janvier 2021|

0 visiteurs en ce moment

 

Auschwitz seulement 70 ans

Aujourd’hui, mardi 27 janvier 2015, sera célébrée sur la planète entière la libération de 7000 prisonniers par l’armée russe. Aujourd’hui, jour de recueillement, 100 survivants français des camps d’extermination se réuniront , en compagnie du Président de la République au Mémorial de la Shoah dans le quartier du Marais à Paris .
Il y a quelques jours, des lycéens français ont pu, grâce à un programme mis en place par l’éducation nationale, visiter l’ancien camp de concentration d’Auschwitz-Birkenau. L’émotion a étreint ces lycéens au moment de franchir la grande entrée du camp où, de 1940 à 1945 sont morts 1.1 million de personnes venues de l’Europe entière.
A leur retour en France, deux jeunes filles témoignent : « Le plus dur va être de revenir à nos vie, nos petites vies, après avoir vu ça » déclare Emma » ; ou encore : chaque personne devrait y aller. Il faudrait qu’à vie on se souvienne de ces personnes qui ont souffert pendant des mois"-Léa.
Durant leur visite, les élèves ont pu se rendre compte du dilemme qui s’est posé aux habitants des environs d’Auschwitz. En effet, que fallait-il faire de cet héritage terrible légué par les nazis ?
Fallait-il le détruire ? Le conserver ? Détruire consisterait à oublier, à faire comme beaucoup de gens, c’est-à dire, faire comme si rien ne s’était jamais passé. Finalement, la décision a été prise de tenir compte de ce qu’elie Wiesel (prix Nobel de la paix et rescapé des camps) a dit « Ceux qui ne connaissent pas leur histoire s’exposent a ce qu’elle recommence. »
C’est pourquoi, des jours comme aujourd’hui, des milliers de personnes sur la terre entière continuent de respecter le devoir de Mémoire que nous devons aux millions de morts.

Devoir de mémoire


Il est clair que tout le monde devrait observer ce devoir de mémoire en signe de respect pour les millions de personnes mortes pendant la seconde guerre mondiale. Malheureusement, cette dernière année nous avons pu noter une grande croissance de l’antisémitisme en France. Espérons donc que les personnes de religion juive qui se réunissent aujourd’hui ne seront pas victimes d’attentats.