jeudi, 13 décembre 2018|

18 visiteurs en ce moment

 

Organiser les élections de la MDL : un défi !

Pendant le stage que j’ai effectué au CDI, j’ai eu pour mission d’organiser les élections du nouveau bureau de la MDL. Il fallait sensibiliser les élèves, les inciter à se présenter comme candidats et à venir voter. J’ai fait des affiches et je suis passé dans les classes et j’ai préparé le matériel de vote.

Tous les élèves de la seconde à la terminale peuvent faire partie du bureau. Ils peuvent être juste membre actif ou alors occuper un poste plus élevé. il faut juste avoir 16 ans minimum pour se présenter au poste de trésorier(e) ou de président(e).
Tous les élèves de l’établissement peuvent voter. Le fait de dynamiser la Maison des Lycéens est utile à l’ensemble de la communauté éducative. Si les lycéens sont plus impliqués dans la vie de l’établissement, ça favorise, leur implication dans leur travail et ça améliore l’ambiance et le dialogue entre jeunes et adultes.
Une assemblée générale de l’association a été organisée le mardi 11 octobre de 10h20 à 11h15 pour permettre aux candidats de se faire connaître. Pour favoriser la mobilisation des élèves, nous avons choisi, avec le CPE et la documentaliste de leur permettre de manquer une heure de cours s’ils venaient voter. Nous avons choisi la salle X04 à la place du foyer car le foyer est beaucoup trop bruyant et, en X04 il y a beaucoup d’espace ainsi qu’une estrade pour que différents candidats puissent se présenter.

Des élèves et des candidats votent sous le contrôle de M. Gaillard, le CPE, et de moi-même

96

élèves sont venus à l’assemblée générale. Par contre, une partie des élèves présents ne semblait pas concernés.

5

d’entre eux n’ont même pas voté : ils étaient surtout motivés par le fait de louper un cours ...

7

élèves se sont présentés. L’année dernière, ils étaient 16. C’est difficile de comparer : il ne s’agit pas des mêmes élèves

3

candidats ont déclaré forfaits : trop timides ou refroidis par le peu de motivation de certains de leurs camarades ?

En résumé : On peut dire que la sensibilisation et notre organisation ont été efficaces. Mais le déroulement du scrutin a découragé certains candidats et électeurs : des élèves n’ont pas pu voter parce qu’ils ne souhaitaient pas manquer de cours. A part, Yann, le seul à se présenter pour la présidence de la MDL, les autres candidats ont eu beaucoup de mal à parler devant leurs camarades. L’année prochaine, il faudrait tester une réunion en fin de journée. Il y aura surement moins de votants mais ils seront peut-être plus concernés.