jeudi, 3 décembre 2020|

0 visiteurs en ce moment

 

On a préparé et encadré le carnaval des écoles

Nous, la classe de 2nde SPVL, nous avons réalisé un projet sur le thème du carnaval. Au cours de ce travail, nous sommes intervenus dans deux écoles différentes : l’école primaire Gaston Galloux et l’école maternelle Henri Poincaré. Avant la fête, nous devions aider à préparer les costumes et le jour J nous devions encadrer les groupes d’enfants.

Comment nous nous sommes organisés.

Nous avons divisé la classe en deux groupes puis nous avons aidé les enseignants à encadrer les enfants et à réaliser leurs déguisements en rapport avec le thème. Il fallait être prêts pour le jour du carnaval. Tous les vendredis matins nous allions respectivement dans l’établissement qu’on nous avait attribué.

L’âge des enfants s’étendait environ de 3 à 9 ans, d’où la difficulté à se faire obéir et la difficulté à obtenir le résultat désiré par les lycéens. D’autant plus que les petits étaient énervés et dissipés par notre présence.

Ce que nous avons fait concrètement.

Le carnaval portait cette année sur le thème des animaux des fables de la Fontaine. Autour de la fable Le Lièvre et la tortue par exemple, nous avons organisé deux ateliers avec des élèves de moyenne section et de petite section. Il y avait environ 6 enfants pour chaque groupe de 2 lycéens et 25 élèves au total dans la classe.

Dans le premier atelier, il fallait leur faire faire des carapaces de tortues en papier mâché. L’activité est intéressante par son coté pédagogique mais elle reste longue et difficile à encadrer.

Le deuxième atelier, c’était la création de pompons en laine pour les queues de lièvres. Les objectifs pour les petits étaient de travailler leur motricité fine, de savoir faire preuve de patience, de faire preuve de minutie, de savoir respecter les autres élèves et d’être capable d’exprimer son avis sur le choix des couleurs.

Nous avons suivi plusieurs étapes :

- installer les enfants autour de la table
- leur expliquer l’activité
- aider a la réalisation de l’activité
- rangements des locaux et du matériel sans les enfants

Qu’est-ce qu’il faut retenir ?

Nous avons fait le bilan : les enfants ont eu un temps de concentration limité mais ils ont dû faire preuve de patience. Chaque enfant a créé entre 1 et 3 pompons. L’activité est intéressante mais très compliquée a gérer. Il faudrait préparer les patrons à l’avance.

Le vendredi 23 mars après-midi nous avons accompagné les enfants de leurs écoles jusqu’au gymnase où le carnaval s’est déroulé. Le trajet s’est passé calmement : "Rien ne sert de courir il faut partir à point !"