jeudi, 28 janvier 2021|

0 visiteurs en ce moment

 

Mon père me raconte son exil

Définition : L’exil est l’obligation de quitter son pays pour des raisons personnelles.

J’ai 18 ans, je suis née en France, je suis en terminale SPVL et je vais avoir mon bac pro à la fin de l’année ! Mon père a aujourd’hui 62 ans. Il est né au Sénégal. Il a été obligé de quitter son pays à 38 ans pour des raisons économiques. Il a eu 8 enfants dont une qui est restée au pays. Il a obtenu la nationalité française. Imaginez-moi comme la petite cousine d’Omar Sy.

  • Pourquoi as-tu quitté ton pays ?
  • Je n’avais pas de quoi nourrir ma famille. Je n’avais pas de travail et je n’avais pas été scolarisé. Alors, je suis parti avec mon frère et mon neveu et j’ai laissé mes enfants à ma deuxième femme
  • Raconte-moi ton voyage.
  • Je suis d’abord passé au Mali où je suis resté plusieurs semaines. Je logeais chez un ami à moi. Ensuite, je suis passé par le Congo et j’ai terminé par la Côte d’ivoire. C’est là que j’ai pris l’avion pour venir en France. Petite anecdote, j’ai oublié mon bagage à main dans l’avion là où il y avait tous mes papiers

des difficultés d’intégration

  • Une fois en France, est-ce que tu as eu des problèmes à cause de la barrière de la langue ?
  • Oui beaucoup, car auparavant, je n’avais pas été à l’école. Je n’avais pas de diplôme, donc je ne pouvais pas travailler où je voulais. Pour aller à des rendez-vous, je devais être accompagné. C’était vraiment compliqué pour moi.
  • Est-ce que tu as souffert du racisme ?
  • J’ai été insulté, humilié. Ça m’a beaucoup affecté. C’est là que j’ai commencé à regretter d’être venu en France. J’en ai énormément souffert.
  • Mais alors, pourquoi es-tu resté ?
  • J’avais un travail. J’ai été aidé par des assistantes sociales. Mes enfants étaient scolarisés. Je ne me voyais pas partir dans un autre pays encore une fois.
  • Aujourd’hui, qu’est-ce qui te manque le plus ?
  • Ma femme et ma fille que j’ai laissées derrière moi. Je ne pourrai les voir que quand ma santé ira mieux.