jeudi, 3 décembre 2020|

0 visiteurs en ce moment

 

Opération Zig-Zag : Passeurs de mémoire

Nos profs ont eu une idée étonnante et dès le début de l’année, nous avons rencontré un chorégraphe, Alexandre Roccoli et Laurent, l’animateur du Centre d’Accueil aux Personnes Âgées Georges Daumezon. Nous avons appris à les connaitre afin de pouvoir participer au projet que nous devons mener avec les personnes âgées. Ensemble, nous devons créer une chorégraphie sur leurs anciens métiers (charron, charcutier, corsetière, mère au foyer). Ces métiers seront mis en valeur grâce à des mimes et des gestes. Pour mieux connaître les techniques et les outils utilisés autrefois, nous sommes aussi allés au musée de l’artisanat de Tigy.
Durant la première rencontre avec les personnes âgées dont certaines sont atteintes d’Alzheimer, nous avons été confrontés à leur passé. Ginette, Louis, Marcel, Gisèle, Victor, Roger, Gérard, chacune de ces personnes a une histoire émouvante et différente les unes des autres. Puis, le travail commença à être mis en place : Alexandre Roccoli nous a projetés dans son monde bien que le monde artistique ne nous correspondait pas vraiment. Le but de cette animation consistait à danser avec les personnes âgées sur leur ancien métier. Très vite, des difficultés furent percées à jour. Danser ce n’était pas le souci mais avec des personnes âgées très dépendantes et pour certaines en fauteuil, c’était plus compliqué. La seconde difficulté était de comprendre ce que le chorégraphe nous demandait de faire. Il parlait avec ses propres mots que l’on ne comprenait pas toujours. Heureusement, nous ne sommes pas totalement seuls face à ces personnes : les aides-soignantes présentes à chaque séance nous aident si le besoin s’en fait ressentir ainsi que Laurent, l’animateur. Quoi qu’il en soit, nous apprécions cette activité pour le contact avec les personnes âgées : la bonne humeur est toujours au rendez vous. Georges est très franc il dit tout haut ce que les gens pensent tout bas. Ensuite il y a Gisèle qui devient très émotive quand elle entend de la musique de l’ancien temps. Ces personnes sont attachantes, touchantes, enfantines, certaines -comme Simone- se prétendant même délinquante ! Mais il y a peu de temps, une de ces personnes âgées est décédée : Gérard, le charcutier. C’était un risque à courir dont nous avait prévenu Laurent dès notre première rencontre. Deux représentations de notre travail seront données la première le 5 mars au Capa et la seconde, le 22 mars au théâtre d’Orléans de 18h à 19h N’hésitez pas à venir nous soutenir.

Ce projet a été financé par la région Centre Val de Loire grâce au dispositif Aux Arts, Lycéens et Apprentis !


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]